4760011Église Saint-Paul

Mis à jour le 07-09-2017
Église Saint-Paul de Rouen

A consulter :

760001 Rouen Son histoire, ses monuments et ses environs ( Pages 45 à 46 )
Saint Paul.

Saint-Paul est-il, comme l'indique Farin, un ancien temple d'Adonis ? Les savants se livrent à ce sujet à des controverses en dehors de notre programme. Il est certain, néanmoins, qu’elle était la seule église de Rouen qui offrit le type des trois absides semi-circulaires des monuments du XIe siècle. Quelques figures assez, bizarres grimacent, sous la corniche du pourtour extérieur. Une église neuve a été élevée tout à côté de l’ancienne ; on a utilisé les anciens monuments, et on en a fait des sacristies.

La promenade à l’extrémité de laquelle est située l’église Saint-Paul a été plantée en 1729, puis renouvelée en 1860. On a essayé, sur une des contre-allées, d'installer un chemin de fer de montagne qui n’a point abouti ; les traces de la voie commencée se suivent facilement dans toute la longueur. Du haut de cette avenue, l’aspect de la ville est déjà fort complet ; à deux pas sont les sources d'eaux ferrugineuses appelées Eaux de Saint-Paul.

Description architecturale :

L'église, construite selon un plan en croix latine, est orientée vers le sud. L'église, formée d'un vaisseau central flanqué de collatéraux, possède deux tours quadrangulaire en façade et se termine par un chevet semi-circulaire. Elle est dotée d'une chapelle annexe sur son flanc ouest et de deux chapelles orientées au sud des bras du transept. Le chœur de l'ancienne église est visible au sud du chœur de la nouvelle et sert de sacristie.

Elevation extérieure :

La façade est une façade pignon sur trois niveaux. Le premier niveau est percé d'un portail surmonté d'un gable, le second est muni d'un triplet de baies et le dernier est percé d'une baie cintrée unique.
Cette façade est encadrée de deux clochers coiffés d'une flèche de type Kreisker. Ils s'élève sur quatre niveaux. Le premier est percé d'une baie cintré pour le clocher ouest, d'une porte pour le clocher est. Le second niveau possède un triplet de baies aveugles. Le troisième est percé de baies géminées ainsi que le dernier niveau à baies géminées munies d'abat-sons.
Les façades latérales, sur deux niveaux, présentent une alternance de de baies cintrées et de contreforts.

Elevation intérieure :

Le vaisseau central s'élève sur trois niveaux. Au dessus d'un premier niveau d'arcades cintrées, un triforium surmonté de fenêtres hautes cintrées. Les collatéraux sont, eux, uniquement percés de baies cintrées. L'ensemble est couvert par des voûtes en croisée d'ogives.

Étapes de construction :

- Le prieuré Saint-Paul a été fondé vers 1070. Une église romane y est édifiée à la fin du XIe siècle. De cet édifice roman, il ne reste aujourd'hui que le chœur et deux absidioles, précédées d'une travée droite.
- L'église est dévastée par les calvinistes en 1562.
- Elle est réparée, mais le siège d'Henri IV en 1592 endommage à nouveau l'édifice.
- Des travaux de réparation sont engagés en 1598.
- En 1618, la nef et les collatéraux sont reconstruits.
- Le prieuré est supprimé au XVIIe siècle par l'archevêque François de Harlay, et l'église devient paroissiale.
- Des sources d'eau sont découvertes sur le site au XVIe siècle, elles sont d'abord exploitées par les sœurs puis mises en ferme.
- De 1609 à 1790, les jardins et les bâtiments sont loués.
- En 1793, l'église est fermée puis rendue au culte en 1802.
- L'église romane est détruite au XIXe siècle, à l'exception du chœur transformé en sacristie, pour être remplacée par une nouvelle église de style néoclassique construite par Charles Félix Maillet du Boullay entre 1827 et 1829.
- Une troisième église reprenant les formes romanes normandes primitives est édifiée entre 1890 et 1894 par Barthélemy.

Histoire :

L'ancienne église du XIe siècle était l'église d'un prieuré de dames dépendant de l'abbaye de Montivilliers. Il avait été créé vers 1070. Elle tombe en ruine au début du XVe siècle, suite aux aléas des sièges. Elle a été relevée en 1438 et dut subir de nouvelles déprédation en 1562 du fait des Huguenots. L'église servait aussi d'église paroissiale, les sœurs étant séparées des fidèles par une grille.
En 1650, après la mise en exploitation d'eaux minérales dans leurs jardins, l'abbesse de Montivilliers rappela les sœurs. Le domaine fut loué, mais l'église resta celle de la paroisse. Montivilliers garda toutefois son patronage.
Mais l'église est fermée en 1793 et rendue au culte en 1802. La paroisse étant à l'étroit dans le vieil édifice, on démolit la nef en 1830 et on transforme le chevet roman en sacristie pour la nouvelle église construite plus à l'ouest. L'architecte maillet du Boullay dessina les plan de cet édifice.
Mais cette nouvelle église fini elle aussi en mauvais état à la fin du XIXe siècle. Ainsi, l'architecte Barthélemy lance sa construction. Les travaux se terminèrent en 1894.
La construction du pont Mathilde et de l’échangeur sépare l’église de la ville et cette dernière finie par ne plus servir au culte. Elle est désaffectée en 2015 et les locaux qui abritaient les sœurs, après avoir été utilisés pour diverses activités, notamment industrielles, accueillent aujourd’hui un foyer pour jeunes travailleurs.

Objet(s) classé(s) :

PM76003062 retable et lambris de revêtement de style Louis XIII Miniature PDF
PM76003063 tableau : la Présentation Miniature PDF

Photos historiques :

APMH00036262 Rouen Eglise Saint-Paul

Index des illustrations :

476000272 Église Saint-Paul de Rouen MonVillageNormand Miniature PDF
476000273 Église Saint-Paul de Rouen MonVillageNormand Miniature PDF